Encore une foules de témoignages la :

 

http://legoutdevivre.canalblog.com/archives/temoignages/index.html

 

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

Délivrée des pratiques occultes

 

Je suis française, née en région parisienne. Avant d’arriver en Belgique je vivais en France en région parisienne, ma mère était couturière a l’origine et mon père cuisinier, étant très jeune mes parents ont tenu un restaurant, ils n’étaient pas forcément chrétiens pratiquant, mes dés ma seconde année scolaire j’ai eu un cours de religion, et j’ai fais ma première et deuxième communion (a l’avenir on ne m’a pas fait continué). (quoique j’avais déja un intérêt vers Dieu et la prière).
 
 

Etant en école communale, mes 3 premières années scolaires ont été une période douloureuse et difficile, je n’étais pas forcément une mauvaise élève mais ayant un grand-mère (paternelle) qui était ma maîtresse, a été redoutable, (étant jalouse de mes parents) elle a tout fait pour me mettre en quarantaine de l’école, je vivais une véritable persécution, que ce soit durant les cours et durant les récréations par mes propres camarades, parfois je n’avais que mes cousins qui venaient me défendre car le plus grand de mes cousins étaient dans deux classes au-dessus.



Pour finir mes notes s’en ressentaient, j’étais toujours mise de côté et bien sûr je me renfermais sur moi-même et n’osais rien dire à mes parents, ma mère a fini par se poser des questions et est donc aller poser des questions au directeur, qui lui aussi ne voulait pas comprendre ou faisait semblant de comprendre, j’ai passé mes deux premières années, et ma mère m’a inscrite en école catholique privé, c’était magnifique Là je vivais tout l’inverse, j’étais l’amie de tout le monde. Mais j’avais garder des lacunes dans ma vie scolaire, a mesure des années, je me suis améliorée.

 

 

Dans cette école privé j’ai appris a chanter, et la flûte a bec, on allait souvent avec ma classe jouer et chanter dans les églises catholiques !.(entre temps j’ai subi la séparation et le divorce de mes parents)Plus tard j’ai suivi des études de secrétariat.A l’age de 16 ans j’ai perdu mon père dans un accident de voiture, et là j’ai broyé du noir, je commençais à m’intéresser, a tout sur l’ésotérisme, la voyance, je lisais beaucoup de livres sur le paranormal, j’ai pratiqué le yoga.



Je ne faisais pas le deuil de mon père, j’étais tout le temps triste, je m’enfermais souvent seule !!.Lorsque j’ai commencé à travailler vers 18 ans, j’ai commencé à sortir me faire des amis, et essayé de rencontrer le grand amour, mais c’était déception sur déception. A cette époque j’ai commencé a prié avec mon cœur car je croyais en Dieu mais a ma manière, je ne recherchais pas réellement Dieu. Je le voyais tout de même réaliser quelques prières. Moi qui aimait écrire un jour je décidais de vouloir correspondre avec un belge, je passais une annonce dans un journal de correspondance, et c’est un jeune de 2 ans de plus que moi qui me répondit, nous nous sommes écris pendant 9 mois et nous avons décidé de nous rencontrer.

 

Mon correspondant belge (Alain) est venu me voir à Paris, et là après quelques heures passées ensemble, nous sommes tonbés amoureux l’un de l’autre petit a petit……. et au lieu de rester trois jours il est resté prés de moi une semaine. Aujourd’hui nous sommes mariés depuis 1995. Et je suis venu vivre en 1994 en Belgique, car a l’époque je n’avais plus d’emploi et Alain avait un travail fixe dans une usine d’automobile.Mais après mon mariage, j’ai commencé une dépression et sans vraiment m’en apercevoir au début, la séparation de mon pays et pas du tout la même ambiance et confiance que dans ma famille.Début de l’année 2000, j’ai crié et prié vers Dieu, car j’avais entre temps continué la voyance, la cartomancie et toujours mes lectures sur tout le paranormal.J’étais souvent malade, asthme, bronchite etc….



(je suis asthmatique et allergique depuis l’age de 10 ans.) Mon intérêt pour le chant etait important chez moi, alors j’ai pris des cours de chant pendant 3 ans et j’ai rencontré un homme avec qui je voulais chanté en duo, c’est amitié était très forte, mais voilà, cette amitié c’est transformé autrement que prévu…… et c’est là que tout a basculé je suis tombée amoureuse et j’ai flirté avec cet homme, mais j’aimais encore mon mari, un beau jour j’ai été poussé de tout raconter à mon mari, et là, c’était terrible cela nous a remis en question tout les deux, (j’avais deja eu ma première fille en 1996).On es même venu a penser à la séparation, voir le divorce……. J’avais peur.



Mon recours a été d’allumer une bougie et de prier, là j’ai demandé au seigneur de venir à mon aide,je lui demandais de me sortir de ces problèmes qu’à la fin de la consumation de ma bougie (2jours et demi) qu’il fasse un miracle.Il l’a fait, Alain et moi nous nous sommes réconciliés, il m’a pardonné et a voulu qu’on aille rencontré un ancien ami ABEL à lui protestant, qui pourra nous guider vers Dieu. (j’ai cessée bien sûr ma relation avec l’homme); Ce jour là j’ai eu la réponse, la solution de tous mes problèmes, c’était écrit dans la bible, tout venait de mes pratiques occultes et mon interêt très penchés sur la voyance, l’occultisme.Je suis allée a une réunion Aglow Womens à Mons que m’a conseillé la femme d’ABEL, l’ami d’ Alain.



Et ce jour là, du début à la fin je n’ai fais que pleurer, j’y ai rencontré de gentilles femmes, notamment une avec qui je me suis liée d’ amitié qui m’a fait lire la prière de conversion. (le 7 octobre 2000).Après tout ceci j’ai décidé de m’engager avec Dieu, et j’ai brulé tous mes livres et cartes, pendule etc.Dieu a fait un travail immense, il m’a purifié et a détourné de mon cœur de toutes ces choses.Aujourd’hui je donne tous mon temps de libre à la prière et la lecture de la bible.Je me suis fait baptisée en Avril 2002 !!.Je précise aussi que j'ai été baptisé du Saint-Esprit (parlé en langue) après une longue repentance un an avant ce baptême d'eau. Alleluia



Je suis heureuse de connaître mon Dieu car il a sût arranger tous nos problèmes, aujourd’hui je suis plus heureuse, et j’ai fais le deuil de mon père terrestre le jour de ma conversion, j’ai été guérie de la dépression. Mais j’ai conscience que je ne connais pas encore assez Dieu. Et il m’a donné une deuxième petite fille.A ujourd’hui j’ai deux filles très mignonnes…. Qui j’espère deviendrons des femmes de Dieu. Je ne travaille pas, mais je suis tellement contente de m’occuper de mes enfants à la maison, et d’avoir du temps à consacrer pour Dieu. J’ai pas encore fini mon chemin avec lui, mais je tiens à m’accrocher à lui et le suivre, et j’attends patiemment son retour…



De l'eau a coulé sous les ponts comme on dit, et j'ai fais plusieurs assemblées, en passant par la baptiste, pentecotiste et darbyste.... je n'ai jamais vraiment trouvé ma place ainsi que mon mari, tant de règles et de traditions..et d'erreurs. Pendant un temps on a même fait partit d'une chorale.... !!


Aujourd'hui(2007) nous préférons avoir une intimité chaque jour avec le Seigneur que plutot suivre des religions ou traditions. Et nous sanctifier pour le Jour du Seigneur.

et puis beaucoup disent :


Hebreux 10:25 "N'abandonnons pas notre assemblée....". Mais Il me semble après recherches que le sens serait plus proche de "Ne cessons pas de nous assembler"

Je cite : Hébreux 10:25,

"N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.


Beaucoup ont déformés ce passage, car a l'origine cela veut dire qu'on ne doit pas couper le contact avec les chrétiens, voyez le contexte du passage ... et vous discernerez trés facilement qu'il sagissait de rester unis et en contact avec nos amis chrétiens et rien d'autres. (malgré qu'il est vrai qu'il faut se détourner des faux pasteurs, faux prophètes et faux chrétiens) Mais le Seigneur nous donne le discernement a chacun.


Il ne sagit pas qu'il ne faut pas quitter une assemblée comme certains "anciens ou pasteurs" le disent et le prêchent pour tenir captives leurs ouailles.


NB : ce n'est pas non plus depuis que je suis convertie tout va au mieux, non, je peux avoir encore des afflictions, des souffrances, des tribulations mais Dieu est avec moi pour m'aider à les supporter.... !


Pour l'instant le Seigneur ne nous met plus a coeur de fréquenter une assemblée, mais si un jour Il nous montre une église, ou une réunion de prières, nous irons et nous lui obéirons !



(Un petit témoignage rapide au début de ma conversion j'ai rencontré des gens que le Seigneur a permis que je rencontre, a ma gande surprise au fur et a mesure du temps et malgré que ses personnes m'avaient fait lire la prière de conversion... je me suis séparée suite a une séries d'epreuves qui auraient put faire basculer ma vie de couple, j'ai voulu écouter la voix de Dieu ..... pour suivre un chemin différent des leurs, comme cet exemple avec Lot dans Génèse 13 de 9 -10. J'estime que la vraie conversion ce n'est pas lorsqu'on dit la prière mais lorsqu'on met sa foi en pratique... et la veritable conversion c'est l'expérience par laquelle Dieu nous fais passer.


C'est vrai aujourd'hui je suis sortie des assemblées, ayant été assez abusée ! Mon mari et moi avons décidé de ne plus en faire partie. Nous n'avons pas voulu de tout ces titres tout ces ministères, toutes les reconnaissances humaines dans la plupart des Add, nous préférons l'adorer en Esprit et en vérité chez nous et le témoigner dans notre temps présent, hors de toute les dénominations. Nous avons aussi une communion fraternelle avec des chretiens hors assemblée et aussi sur internet)

 

 

SOLANGE : temoignage de l'auteur du site


 Image du Blog ancoco.centerblog.net

Comment j'ai perdu ma femmes a cause de la scientologie ?

Bonjour

J'ai a coeur de vous donner ce témoignage poignant, je n'es jamais été victime, mais un jour j'ai lu le livre de Ron Hubbard..... malgré tout j'ai jamais adhéré.

(maintenant attention il y a certains mots un peu crût)

http://www.anti-scientologie.ch/temoignage-depersonnalisation.htm

Il est long a lire mais interessant !!

Image du Blog ancoco.centerblog.net

 

 

TEMOIGNAGE DE NORBERT

 

 

 

 

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

Me voici dans la salle d'attente de la clinique pour un bilan de santé annuel. Je m'attendais à passer la matinée sur place mais à ma grande surprise, l'infirmière me donne la priorité. Au moment du test de l'audition, l'infirmière passe en revue mon dossier. Elle s'étonne de mon prénom (je m'appelle Anne) et mentionne qu'il n'est pas courant. En fait, elle me dit qu'elle porte le même prénom. A cela, je prends la décision d'aller plus loin : « Mes parents m'ont appelé Anne suite à l'histoire de cette femme dans la Bible ». « Ah, bon, elle avait beaucoup d'enfants ? » m'interroge-t-elle ?
« Non, bien au contraire, sa stérilité l'attristait. C'est une femme qui pleurait et priait Dieu pour avoir un enfant. En fait, c'est aussi l'histoire de ma mère qui a été stérile pendant 9 ans. Après avoir exploré toutes les possibilités de fécondation, tout espoir d'avoir un enfant s'était évanoui. Vous pouvez vous imager la surprise de mes parents quand ma mère m'attendait. Tous les deux ont pris cette nouvelle comme une réponse à la prière. Si c'est un garçon, nous l'appellerons Samuel, si c'est une fille, ce sera Anne. Et voilà je suis là devant vous ! »

Voilà la première rencontre de la journée. Banal direz-vous, mais attendez, ce n'est pas terminé !

A la suite des examens, je rencontre le médecin pour la synthèse. Après les questions d'usage, il me demande si j'utilise un moyen de contraception. A ma réponse négative, il s'étonne et continue, …même pas la pilule ? Si vous rencontrez quelqu'un, ce sera un peu tard pour y penser.
« Mais j'ai quelqu'un dans ma vie, je lui réponds. Je suis fiancée. »
Le médecin se tourne vers l'écran de son ordinateur en disant : « Alors je comprends, c'est lui qui se protège.»
« Mais non, pas du tout ». Répliquais-je sans entrer dans les détails.
Le médecin me regarde fixement et parle fortement : « Mais c'est dangereux, savez- vous combien de maladies sexuellement transmissibles vous pouvez attraper ? »
«Mais docteur, nous n'avons pas de rapports sexuels et nous avons décidé que nous attendrons notre mariage pour en avoir ».
Le médecin s'étonne : « Ah, bon ! Vous avez pris cette décision par respect religieux ? »
« Oui, tout à fait, mon fiancé et moi sommes chrétiens
Le médecin me sourit : « Moi aussi, je suis chrétien. Si vous saviez, c'est tellement rare de voir des jeunes qui se préservent jusqu'au mariage.»

A ce moment précis, les rôles s'intervertissent. Le médecin commence à parler de sa famille, dévoilant les difficultés qu'il rencontrait dans son couple. Sa femme l'a quitté après 30 années de mariage et ses fils souffrent énormément de cette séparation. Je suis là à son écoute. Quand il me parle de son inquiétude vis-à-vis de ses fils, je peux l'encourager car j'avais 19 ans quand mes parents ont divorcé. C'était à ce moment où précisément tout mon univers éclatait en morceau que j'ai compris que Dieu était mon seul soutien. A partir de cette période difficile, une vraie relation s'est établie entre lui et moi.

Pourquoi je vous raconte cette histoire si ordinaire ? Parce qu'étant l'enfant du Seigneur, je n'ai plus à chercher à devenir une lumière dans ce monde… je le suis ! Ephésiens 5 : 8 « Vous êtes lumière dans le Seigneur »
En fin de compte, Là où le Seigneur me place, je suis simplement moi-même !
C'est simple, non ?

Anne

                                                            visiter le site de famille je t'aime : www.famillejetaime.com

 

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

Dieu m'a délivré de l'occultisme

Temoignage de Franck Alexandre

Voici le puissant témoignage de Franck Alexandre :

 

  http://connaitredieu.jesus.net/?/3/afin-que-quiconque-croit-en-lui.html/19/franck-alexandre

 

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

Puissance dans la louange

 

 Alors que nous passions une nuit chez des amis, j’ai eu une crise d’asthme (je ne suis pas du tout asthmatique) et inutile de vous raconter la souffrance que j’ai connue toute une nuit. Les amis n’ont pas dormi car ils priaient pour moi. Personne n’aurait pensé que c’était une crise d’asthme et donc on a soigné tout sauf cela. Au petit matin, j’ai pris un traitement d’asthme et immédiatement j’ai été soulagée. Mais pendant le culte ce matin-là, j’ai commencé à ressentir des difficultés respiratoires et je me suis rendu compte que la crise revenait en plein culte. J’ai prié de tout mon coeur pour que Dieu m’en délivre et au fond de mon coeur, Dieu m’a demandé de le louer ! Quel rapport entre la louange et la délivrance d’une crise d’asthme ? J’ai fait monter à Dieu la louange de mon coeur, au début c’était avec peu de conviction mais avec le temps j’ai eu la conviction totale que ma délivrance demeurait dans la louange...

Dans le livre d’Actes 16:12-30, Paul et Sillas se trouvent en prison parce qu’ils ont chassé un mauvais esprit d’une esclave. Les patrons de cette esclave ne sont pas contents parce que grâce à cet esprit de divination, ils gagnaient beaucoup d’argent. Ils ont tout fait pour que Paul et sillas soient mis en prison. Ils étaient enchaînés et leur cellule était fermée. En plus il y avait un gardien pour veiller à ce qu’ils ne s’enfuient pas. Quelle injustice que de se faire mettre ! Ce qu’on retrouve dans chaque prison c’est : l’amertume, la colère et les remords ... Il est difficile de s’y réjouir, surtout si on y est injustement après avoir reçu les coups. La dernière des choses dont on a envie de faire c’est de chanter, de louer, de prier ! En plein milieu de la nuit, Paul et Sillas chantent des chants de louange à leur Dieu. Dès fois, je me demande qu’elle cantique ils ont chanté, est-ce que c’est « seigneur tu es celui qui écrase mes ennemis » ou « seigneur pourquoi moi ? » ou « je sais que mon rédempteur me délivrera » ou encore « je m’écrie louez soit l’éternel et je suis délivrer de tout mes ennemis ». La bible nous dit qu’ils priaient et chantaient les louanges à Dieu et les autres prisonniers les entendaient. Les chaînes, les portes fermées, les co-prisonniers et les gardiens n’ont pas été une barrière à la louange. Ils savaient que leur rédempteur les délivrerai de tout mal et veillerai sur leur coeur ! Dieu a fait tombé non seulement leurs chaînes, mais aussi celles des autres prisonniers dans la prison. Les portes se sont ouvertes et ils étaient libres !

Beaucoup de jeunes sont tenus en prison aujourd’hui par la drogue, l’alcool, la porno,l’immoralité sexuelle. Certains sont enchaînés par la maladie, les complexes, le passé, le non-pardon, la culpabilité, la désobéissance, la jalousie, l’amertume... Je ne sais pas quelle est ta prison aujourd’hui, dans quelle situation es-tu et quelles chaînes te lient, mais je sais que ta délivrance se trouvera dans la louange et les prières que tu vas faire monter vers Dieu. Quand je me suis trouvée dans la « prison » des crises d’asthme où j’avais de la peine à respirer et à suivre le culte, j’ai fait monter la louange à Dieu et ma délivrance a été impressionnante. J’en suis émue jusqu’à présent ! Je n’ai plus jamais eu de telles crises jusqu’à présent. Quand tu te trouves submergé dans des problèmes financiers et de santé, où les fois où tu n’arrives pas à prier et continuer ta marche chrétienne, que la culpabilité ou les péchés du passé t’empêchent d’être libre pour proclamer ton Dieu, chante un cantique au Seigneur !Ouvre ta bouche et fais monter vers lui les louanges de ton coeur ! Oublie tes soucis et tes tracas pour un instant pour te concentrer sur ton Sauveur et le louer de tout ton coeur ! Il y a de la délivrance dans la louange et j’ai déjà expérimenté cela.

Lorsque David se trouva dans la « prison » de ses ennemis et de la main de Saül, il a loué le seigneur et il a connu sa délivrance (psaume 18:4) Il avait compris que la louange à l’éternel lui délivrerait de tout mal. Veux-tu être délivré de tes ennemis, libéré de ta prison, délié de tes chaînes ? Arrête de te plaindre tout le temps et de pleurer sur ton sort. Change d’un cantique d’amertume, de colère et de misère à un cantique de louange à ton Dieu car il y a de la puissance dans ce cantique !

Rebecca Nganga

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

De L'islam a Jésus

 

 Image du Blog ancoco.centerblog.net

TEMOIGNAGE DE SILVIA

 

Je me présente, je m'appelle Silvia, 35 ans, mariée, 2 enfants Diego 8 ans ce 09/04
et Davina 4 ans en mai.
Je viens d'une famille chrétienne, non pratiquante.
J'ai fréquentée une école catholique et j'ai suivit des cours de cathéchisme pour pouvoir faire mes communions.
Durant ma vie, j'ai plusieurs fois suivi le chemin du seigneur et plusieurs fois je m'en suis éloignée... (pardon seigneur)
J'ai des amis chrétiens depuis plusieurs années et comme tous les chrétiens ont à coeur de parler de Dieu,
mais nous nous étions toujours aveuglés par leurs paroles.
Le seul membre de ma famille chrétien et pratiquant était mon oncle, combien de fois l'entendre parler de Dieu
me dérangait, nous étions dans ce monde, nous vivons dans ce monde où Dieu était présent peut-être par besoin.
Je priais oui j'ai toujours prié mais pas tous les jours, je n'ouvrais jamais la bible mais j'ai toujours été croyante mais
pas pratiquante.
Tout à commencer le jour où j'ai rencontré des petits soucis avec ma petite fille, elle ne mangeait pas, très capricieuse et 
l'on venait d'un rendez-vous avec un psychologue qui ne sait pas bien passé,
et en parlant avec mes amis ce jour là, ils m'ont parlé du seigneur et que par la prière ma petite fille allait changer.
Pour une fois dans ma vie, j'ai vraiment compris que nous avions besoin de Dieu et que c'est lui qui allait résoudre tous nos problèmes, j'en étais déjà convaincu donc le dimanche suivant, nous nous rendions à Fontaine levêque à charleroi à l'assemblée chrétienne de mes amis, une église libre à tous sans dénomination spéciale, c'est pourquoi le pasteur a mis "Assemblée chrétienne" ce n'est ni protestant, ni catholique, ni évangéliste, c'est chrétien.
voilà, le 11/11/11 nous avons décidé de suivre le chemin du seigneur  (pas à la maison mais dans une assemblée) et j'en ai donné la promesse à Dieu.
Mon oncle converti depuis 40 ans, sachant que nous sommes allés las bas et pas dans son assemblée, nous a un peu 
convaincu de le suivre.
Je ne pouvais que lui faire confiance. 
C'est vrai qu'en parlant avec mon oncle, je lui disais que à charleroi, on priait à haute voix ce qui nous déplaisait un peu,
j'ai comprit aujourd'hui que c'est mon esprit de timidité qui ne se plaisait pas.
Donc, depuis janvier 2012 je suis mon oncle à l'assemblée de Jemappes (CCINE)
Mon mari et moi, nous avons ressenti que notre place n'était pas là pour plusieurs motif mais n'osant pas trop en parler,
mais un jour on en a parlé à mes amis chrétiens toujours là quand on a besoin d'eux, et je remercie le seigneur de nous les avoir mis sur notre chemin, et encore une fois ils nous ont ouverts les yeux.
Cela fait 2 semaines que nous prions pour nous montrer le chemin et encore aujourd'hui nous avons compris que je devais retourner à Fontaine Levêque car à Jemappes, nous avons compris que l'église est morte spirituellement, nous ressentions rien, pas d'union, pas d'amour, des divisions, des choses hors bibliques, tout pour nous faire comprendre à nous si petit dans la foi que l'esprit de dieu ne règnait pas dans cette église.
Dimanche prochain (Pâques) nous allons retourner à charleroi car notre place est la-bas.
Il y a plusieurs semaines, j'ai entendu une voix qui me disait "je t'attends" "je t'attends" "je t'attends"
oui le seigneur m'attend à fontaine avec mes amis et je tiendrai la promesse que j'ai faite , de suivre le chemin du Seigneur
dans toutes les épreuves, d'être forte pour affronter les obstacles que la vie nous présente et que ma foi puisse
grandir ... grandir ...
Je remercie le seigneur de nous avoir ouvert les yeux, nous rendre compte que malgré qu'il y a un pasteur une église peur être morte et chose que je ne pouvais comprendre avant.
A charleroi, c'est une assemblée ou union, amour, esprit-saint règne et elle ne fait que grandir.
Je ne demande qu'à grandir la-bas avec ma famille.
Merci seigneur et merci à vous de m'avoir lu.
Que le Seigneur vous bénisse grandement.

 

Silvia

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net

 

Temoignage d'Alain



Excusez-moi c’est de Jésus que j’aimerai parler, mais pour situer ma vie dans le Seigneur afin que vous me connaissiez, voici moi qui n’ai rien connu dans ma vie, mon cheminement avec le seigneur.

A L’école secondaire le St Esprit me travaillait déjà, en 1984 j’avais conscience que la Bible était un formidable modèle de vie.

En 1985 j’entrais à l’école supérieure ISIEM (institut supérieur industriel de l’Etat à Mons). A cette époque j’avais un Kot dans une petite rue qui donne sur le bas de la rue d’Havré.

Devant l’église de cette même rue c’est là que début Juin 1985 je rencontrai Kaddour un Algérien qui me parla du seigneur Jésus. Nous sommes devenus amis et nous avons continué à parler de la parole de Dieu.
Puis il m’invita au GBU (groupe biblique universitaire) là-bas je connu d’autres jeunes qui comme moi s’intéressaient aux écritures. On chantait des cantiques et nous étudions la parole, mes premiers véritables amis je les ai trouvé là-bas. Puis ils m’ont dit ; si tu allais à l’Eglise du gouvernement. C’est dans cette assemblée que je commençai à grandir. Il y avait aussi le coffee bar dont s’occupait le pasteur Pierre Beumier. Chacun pouvait y venir y entendre la parole de Dieu, c’était un formidable moyen d’évangélisation.

Là-bas je fis mes premières expériences avec la vie et pas des plus faciles, mais passons.

Plus tard au GBU Olivier César m’a parlé du groupe de prière chez Abel Lukuamusu. Nous sommes toujours en contact, les liens tissés dans l’amour de Jésus traversent tout. Ensuite ce fut l’armée en Allemagne en 1989.

Là-bas je ne cachais pas que j’étais chrétien, mes parents eux pensaient que ma crise me passerait, mais Non….

Une fois revenu de l’armée je cherchais du travail et depuis 1990 je suis chez V.W à Forest Bruxelles.

Comme avec le père l’entente n’était plus possible, je suis partit habiter à Bruxelles. Mon père ne m’avait pas manifesté d’amour et j’en souffrais beaucoup (Parenthèse lorsque j’étais à l’armée le seigneur me donnait un rêve qui me bouleversa. Je vis la tombe de mon père avec la date de sa mort).

J’étais donc à Bruxelles dans une cave miteuse que je louai à mon parrain. C’était à se taper la tête dans les murs tellement je me sentais seul.
Et puis le matin du 13 mai 1992, l’Esprit m’éveilla (tu vas recevoir une lettre, tu vas recevoir une lettre).

En fait c’était un mot glissé sous ma porte, rentre chez toi ton Papa vient d’avoir un grave accident. 5 jours après s’était fini. Dieu me tirait de mon trou par sa volonté, je rentrai chez ma mère.

Je m’accrochais à Dieu, puis je continuais à correspondre. J’aimais écrire j’avais beaucoup de connaissances épistolaires.

Puis une petite française entra dans mon cercle Solange et moi nous nous sommes mariés le 22 Juillet 1995, au début on priait ensemble et puis petit à petit notre foi s’est endormie, on a préféré les choses du monde, jusqu’à tomber dans la voyance. Alors là tout à commencer à se dégrader. C’était à deux poils du divorce….. l’Amour se tarissait.

C’est à ce moment que l’Esprit nous renvoya vers Abel. Là, chez lui, Abel et son épouse, ils ont priés avec nous. Solange a compris que nos problèmes venaient du fait que nous avions laissé tomber Dieu.

A ce moment il y a eu comme une renaissance pour notre couple. L’Amour de Jésus revenait dans notre foyer.

Nous pouvons vraiment dire que c’est le Seigneur dans toute sa grâce qui a sauvé notre foyer.
Nous avons connu différentes assemblées, rarement dirigée par l’Esprit est plus souvent par l’hommes.

Nous voulons continuer de marcher avec le Seigneur, nous voulons retrouver les vrais fondements bibliques, replacer Jésus au centre de l’Eglise.

Alain

 

Image du Blog ancoco.centerblog.net



chercher sur kimino
Ajouter un site

WL Rank