N Introduisez pas de fardeaux par les portes

“Si vous m'écoutez, dit l'Éternel, Si vous n'introduisez point de fardeau Par les portes de cette ville le jour du sabbat, Si vous sanctifiez le jour du sabbat, Et ne faites aucun ouvrage ce jour-là, Alors entreront par les portes de cette ville Les rois et les princes assis sur le trône de David, Montés sur des chars et sur des chevaux, Eux et leurs princes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem, Et cette ville sera habitée à toujours.”(Jérémie 17:24-25). Je crois que tout ce passage est prophétique de Christ et de Son église ! 

Nous savons que Christ est le rejeton de David. Et nous savons qu'Il est assis en tant que Roi sur le trône de David. Mais qui sont les rois et les princes que Jérémie décrit ici, les habitants de Jérusalem montés sur des chars et sur des chevaux ? 

Nous sommes ces gens et une incroyable promesse nous a été donnée : en donnant tous nos fardeaux à Celui qui les porte, nous vivrons en paix pour toujours, libre de tous liens. En effet, l'ordre de Jésus de Le charger de nos fardeaux n'est pas une option. Nous devons le faire car c'est une manifestation de notre confiance en Lui. 

“Mais si vous n'écoutez pas quand je vous ordonne De sanctifier le jour du sabbat, De ne porter aucun fardeau, De ne point en introduire par les portes de Jérusalem le jour du sabbat, Alors j'allumerai un feu aux portes de la ville, Et il dévorera les palais de Jérusalem et ne s'éteindra point.”(verset 27). 

Le prophète nous dit : “Si tu n'obéis pas à l'ordre de Dieu d'arrêter de porter tes fardeaux, tu finiras consumé par eux.” De manière tragique, cela décrit beaucoup de croyants d'aujourd'hui. Certains peuvent à peine dormir la nuit parce qu'ils ne cessent jamais de penser à leurs problèmes. Ils tournent les choses encore et encore dans leur tête, se demandant : “A quel moment ai-je fais quelque chose de mal ? Comment puis-je rétablir les choses ?” 

Quand ils se réveillent, leur esprit retourne aussitôt à leurs fardeaux, dans la douche, en s'habillant, et au petit-déjeuner. Tant et si bien qu'au moment où ils franchissent la porte pour sortir, ils sont tellement chargés qu'ils ne peuvent même plus sourire. 

De tels chrétiens ne connaissent jamais ne serait-ce qu'une heure de repos en Jésus, repos qu'Il donne gratuitement !

 

Issu de ce blog ainsi que ceux du dessous : http://davidwilkersoninfrench.blogspot.be

 


welcome

DECRET DE JUGEMENT

Je crois que Dieu nous a donné une promesse très précise pour les temps difficiles qui viennent. Elle a été donnée à Abraham et à ses descendants, sous forme de serment. 

“Il accomplit pour nous le serment qu’il a fait à notre ancêtre, Abraham, de nous accorder la faveur, après nous avoir délivrés de tous nos ennemis, de le servir sans crainte en étant saints et justes en sa présence tous les jours de notre vie”(Luc 1:73-75- ver.SEM) 

Dieu a promis de nous délivrer de tous les ennemis, de toutes les choses qui nous effraient, pour que nous puissions Le servir tous les jours de notre vie, sans crainte. Bien-aimé, la faim est un ennemi. La nudité et la pauvreté sont des ennemis. 

Ce serment de Dieu doit être le fondement de notre confiance en Lui dans chaque crise, lors de chaque calamité ou de chaque temps de crainte. Mémorise-le ! Que cette promesse fasse partie de ta sainte argumentation devant le trône de grâce ! 

Dans le Psaume 121, David nous donne un des plus puissants arguments donnés à un homme de la part du Saint-Esprit. Le Psaume entier nous dit que tout notre secours nous vient de Dieu seul. Le Psaume 124 est un autre argument du Saint-Esprit : une promesse spécifique pour toi qui te rends capable de bâtir une confiance particulière. 

En ce moment même, l'Amérique est sous un “décret de jugement” de Dieu. Ces décrets de jugement portent une marque spéciale de Dieu dans le sens où ils reflètent les péchés commis contre Lui. Alors que ces jugements se produisent devant nos yeux, notre seule réponse possible est d'avoir Jésus pour bouclier. Cours aujourd'hui pour Le rencontrer dans le lieu secret. Laisse tes racines s'enfoncer profondément en Lui et sois assuré qu'Il te gardera en toute circonstance. 

Empare-toi des promesses qui suivent, afin d'être prêt à affronter toutes les calamités auxquelles nous pourrions faire face : 

“La lumière se lève dans les ténèbres pour les hommes droits...Il ne craint point les mauvaises nouvelles ; Son cœur est ferme, confiant en l'Éternel. Son cœur est affermi ; il n'a point de crainte, Jusqu'à ce qu'il mette son plaisir à regarder ses adversaires.”(Psaumes 112:4,7-8) 

“Il juge le monde avec justice, Il juge les peuples avec droiture. L’Éternel est un refuge pour l'opprimé, Un refuge au temps de la détresse. Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi. Car tu n'abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Éternel !”(Psaumes 9:8-10)

welcome

CE QUE NOTRE PERE A EN RESERVE

De toute ma vie, je n’ai jamais parlé avec autant de gens effrayés que depuis ces trois derniers mois. L’Amérique a franchement peur ! 
Les gens du bâtiment, les professionnels de Wall Street, les détaillants, les cadres, les avocats, les propriétaires de petites entreprises disent tous la même chose : « C’est pire que ce que la plupart des gens imaginent. Et cela va empirer ! » Nous courrons vers des temps très difficiles. 

Personne n’aime entendre ce genre de nouvelles ; en fait, elles peuvent être très déprimantes. Mais les puritains avaient un dicton : « Nos sentiments corrompent notre discernement. »Nous aimons tous l’Amérique et notre façon de vivre, mais si nous n'acceptons pas la vérité que des temps difficiles pour cette nation viennent sur nous, nous n’aurons jamais la confiance et l’assurance dont nous allons avoir besoin. 

Repose-toi sur l'assurance que rien de ceci ne prend Jésus par surprise. Il a vu tout ceci venir. Lui, qui connaît le nombre de cheveux sur la tête de chacun et qui compte chaque moineau qui tombe à terre savait à l’avance ce à quoi Ses disciples feraient face dans les derniers temps. 

Il savait où chacun des dollars du budget fédéral irait, et que ton loyer et les taxes augmenteraient. Il savait tout des pertes d’emploi auxquelles Ses enfants seraient confrontés, tout de tes factures et même le nombre d’enfants que tu as. Il n’y a rien que notre Sauveur béni ne sache pas quand il nous dit de façon très spécifique dans Matthieu 6 : 25-33 : « N’accorde pas une pensée à toutes ces choses. Ton Père céleste sait tout de tes besoins personnels et Il prendra soin de toi ! » 

Tu te demandes comment un chrétien dans le besoin peut n’accorder aucune pensée à sa condition physique... je dis que nous ne pouvons pas amoindrir ce que Jésus nous a promis. Ses paroles à Lui sont éternelles : « Je te le dis... » En fait, tu peux porter ces paroles au trône de Dieu et dire à Jésus « Ce sont des mots écrits en rouge : « Je te le dis, n’accorde aucune pensée à tes besoins ! » » 

Peu importe le nombre de banques qui ferment ou l’augmentation des chiffres du chômage, notre Seigneur nourrira les oiseaux du ciel, habillera les lys dans les champs et pourvoira aux besoins quotidiens d’un océan rempli de poissons ! « Votre Père céleste les nourrit » (Matthieu 6 : 26). Pas une seule créature ne souffrira sans que notre Seigneur le sache. 

Les temps difficiles ne feront jamais cesser ce que notre Père a en réserve : « Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?… ne vous vêtira-t-Il pas à plus forte raison ? »(Matthieu 6 : 26, 30).

 

welcome

Grace tout au long de ta vie

PAR GARY WILKERSON

 

Dieu donne-t-il Sa faveur, bénit-Il abondamment et prodigue-t-Il Sa grâce sur les cœurs affamés qui attendent ? La réponse est oui - et nous en trouvons l’illustration dans le premier chapitre de Luc. 

Un ange est apparu à Marie pour lui annoncer les événements incroyables qui allaient prendre place dans sa vie : « Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation » (Luc 1 : 26-29). 

Les spécialistes de la Bible disent que Marie était très jeune, probablement une adolescente. Imagine un peu combien cette rencontre a dû être étrange pour elle. C'est une simple jeune fille d’un obscure village et d’une famille inconnue, et un ange se tient devant elle : « L'ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus » (Luc 1 : 30-31). 

Marie n’était pas sure de ce qu’elle entendait, ce qui est facile à comprendre. Vivant dans une culture dominée par les hommes, elle n’avait qu’une faible influence et, probablement, que peu d’attentes pour sa propre vie. Elle aurait tous les privilèges d’être une bonne épouse et une bonne mère mais rien de plus. 

Beaucoup d’entre nous sont comme Marie. Nous voudrions voir nos circonstances être transformées. Nous voulons voir nos proches malades être guéris. Nous attendons avec impatience que notre enfant en difficulté trouve le but de sa vie en Christ, ou que notre mariage qui bat de l’aile soit restauré dans sa joie des premiers jours. Comme Marie, nous pensons : « Seigneur, ma vie ne reflète pas du tout Ta grâce. J’ai besoin que Tu amènes Ta lumière en elle. » Comment réagirions-nous si nous entendions une voix venant du ciel nous dire : « tu as trouvé grâce devant Dieu » ? 

Sois encouragé ! Dieu cherche en effet à te faire grâce, surtout si tu pleures avec Marie : « Seigneur, je veux Te voir glorifié dans ma vie ! »

welcome

NE RELACHE PAS TA PERSEVERANCE DANS LA PRIERE

Dieu veut être sûr que ton cœur continue à persévérer, quelque soit le temps que Sa réponse met à venir. Jésus nous a donné une parabole pour prouver que ce qu'Il attend de nous, c'est que nous soyons déterminés à ne pas baisser les bras. Il s'agit de la parabole où la veuve ne cesse de venir réclamer justice auprès du juge (voir Luc 18:2-8). Le juge finit par accéder à la demande de la veuve uniquement parce qu'il ne veut plus être ennuyé par ses suppliques constantes. “néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.”(verset 5.) Jésus ajoute : “Et Dieu ne ferait-il point justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et il use de patience avant d'intervenir pour eux ? Je vous dis que bientôt il leur fera justice”(versets 7-8, v.Darby) 

Tu dis : “Mais Jésus ne paraît-il pas se contredire dans ce passage ? D'abord, Il dit que Dieu “use de patience avant d'intervenir”, puis Il dit que “bientôt il leur fera justice” (bientôt signifie ici promptement). 

La plupart d'entre nous se trompe complètement sur l'interprétation de ce passage. Jésus ne parle pas de patienter un long moment, pas du tout ! Il dit que Dieu veut répondre promptement mais qu'Il “use de patience” au sujet de quelque chose. Il dit : “Je vais patienter concernant cette chose que je vois dans ton cœur. Je vais user de patience envers toi jusqu'à ce que tu sois prêt à t'abandonner, comme tu dois le faire pour obtenir la réponse.” 

J'ai regardé en arrière, à certaines choses au sujet desquelles j'ai persévéré dans la prière, et j'ai vu le Seigneur me dire : “Je tiens ta requête levée devant toi, telle un miroir. A travers-elle, je vais te montrer ce qui se trouve au plus profond de ton cœur.” 

J'y ai vu le doute... la peur... l'incrédulité... des choses qui m'ont fait me jeter au pieds de Jésus et pleurer : “Oh, Seigneur, je ne m'intéresse plus à la réponse à présent, mais simplement à être débarrassé de cet état d'esprit. Je ne veux pas douter de Toi.” 

Le moment où il est le plus difficile de garder la foi, c'est la dernière demi-heure. Lorsqu'il semble que Dieu ne répondra jamais, nous abandonnons et passons à autre chose. Nous pensons que nous nous rendons à la divine providence, acceptant Sa souveraine volonté. Nous disons : “Bon, Seigneur, Tu ne devais pas le vouloir après tout.” 

Non ! Ce n'est pas ce que Dieu veut. Lorsque tu pries selon ce qui est de toute évidence la volonté de Dieu : le salut de ta famille, par exemple, tu as tous les droits de continuer et de ne jamais abandonner jusqu'à ce que Jésus réponde.

welcome

PILE A L HEURE

Il y a des années, après avoir marché dans les rues de New-York, fatigué, épuisé dans mon corps et dans mon âme, j’ai déclaré une mononucléose. Je me suis retrouvé à l’hôpital pendant six semaines et j’ai développé une grosseur dans la gorge. Je ne pouvais pas avaler et parfois je ne pouvais même pas respirer. Mon poids est vite descendu à moins de 55 kg. Comme je ne pouvais pas voyager, tous les revenus du ministère se sont vite taris et cela semblait être la fin de Teen Challenge ! 

Je me rappelle la nuit où je me suis écrié, désespéré : « Seigneur, j’abandonne ! Teen Challenge est entièrement à Toi. Je vais juste Te faire confiance. Si Tu veux que les portes de ce ministère se ferment, ça Te regarde. Mais s’il-te-plaît Seigneur, retire cette chose de ma gorge ! » Dans l’heure qui a suivi, j’ai recraché une excroissance de chair de la taille d’une grosse noix. 

J’ai quitté l’hôpital un jour ou deux après et mes forces sont revenues très vite. Et j’ai découvert que pendant mon absence, Teen Challenge avait survécu ! Je ne sais pas comment le Seigneur s’y était pris mais, alors que j’étais malade, le personnel a commencé à faire confiance au Seigneur plutôt que de regarder à moi. Et c’était ce que Dieu cherchait à faire ! 

Bien-aimé, tes problèmes ne sont pas des accidents imprévus. Peu importe ce que tu traverses, peu importe combien ta blessure est profonde, Dieu va droit au but et Il est pile à l’heure. 

Tu penses peut-être que le diable est venu et qu’il a interrompu le plan de Dieu pour ta vie en disant : « Laisse-le-moi. » Mais non, ce n’est pas le cas. Peu importe que tu aies fait quelque chose de stupide ou d’imprudent. Si tu t’es repenti, le Seigneur peut tirer parti de tout ce qui mal et le changer en bien. 

Ne te focalise pas sur tes erreurs passées, détourne tes yeux des monstres. Dieu t’a promis de restaurer toutes les années mangées par la vermine. Sois encouragé par ces mots et laisse-les devenir ta vie et ton espoir : « Mon Dieu peut tout. Il ne m’a pas oublié. Personne ne peut changer ses plans. Peu importe combien les choses ont l’air mauvaises, Il a tout sous son contrôle ! »



chercher sur kimino
Ajouter un site

WL Rank